Joseph Bougère - artisan céramiste

Tuiles faîtières
& Épis de faîtage

le séchages des tuiles

Présentation

Des tuiles faîtières artisanales

Rangées de tuiles et d'épis des 4 coloris

La tradition de décorer son toit s'est perdue en Ille-et-Vilaine, plus que dans la Manche ou les Côtes-d'Armor car les centres potiers ont fermé depuis longtemps. En 2011, le musée de la Bintinais à Rennes a fait une belle exposition sur les décorations de toitures d'autrefois et va peut être réveiller cet engouement, mais il est difficile de se procurer localement les tuiles ou épis artisanaux. Ce sont pourtant eux qui peuvent apporter du charme et de l'originalité.
Depuis 1983, je suis potier au sud du Mont-Saint-Michel. J'ai eu l'occasion de réaliser de nombreuses commandes de tuiles faîtières et d'épis de faîtage pour les monuments historiques et des particuliers. Après avoir déménagé à Antrain-sur-Couesnon, au nord de l'Ille-et-Vilaine, j'ai souhaité développer cette production en proposant cette fois-ci une gamme de formes et de couleurs accessible à tout le monde en plus d'un travail à la commande.

Procédé de fabrication

Des tuiles en séchage

Les tuiles sont faites manuellement à partir de plaques de terre étirées. Après avoir bombé la plaque pour donner la forme, je pose les décorations éventuelles (boutons tournés, petits épis de faîtage, ...) en les collant sur la terre humide avec de la barbotine.
Des épis en séchage Les tuiles sèchent ensuite à l'air avant d'être émaillées. L'émail utilisé est un mélange de matériaux naturels : cendre de bois, feldspath, un peu de minerai facilitant la fusion et un peu d'oxyde de fer pour la couleur.
Elles sont ensuite cuites en monocuisson dans un four à gaz à 1200°C. À cette température la terre commence à gréser (c'est à dire qu'elle devient comme de la pierre de grès : dense et non poreuse), ce qui les rend résistantes aux chocs et au gel.